Accéder au contenu Accéder à la recherche Aller au menu

Littérature

Littérature

comment lire

L'art pris au mot, ou comment lire les tableaux...
Gallimard, 2007

D'Alain Jaubert, Valérie Lagier, Dominique Moncond'hui et Henri Scepi

 

Voici un ouvrage qui nous convie à une promenade, les yeux grands ouverts, en compagnie des peintres et de leurs oeuvres. Mais il ne s'agit nullement d'une histoire de la peinture « de plus » ! Il s'agit plutôt d'apprendre à regarder, à fureter, à musarder entre les toiles.

 

cantal1896 2

 

Gallica, bibliothèque numérique de la Bibliothèque Nationale de France, recèle des petits trésors, notamment concernant le département du Cantal. Voici le "Cantal,  guide du touriste, du botaniste et du géologue, suivi de trente jours, quinze jours et huit jours d'excursions dans ce département" par Jean Masfrand, pharmacien, Vice-Président du Club alpin français et édité par Raymond Terrisse, imprimeur-éditeur à Aurillac en 1896.

 

comment2

 

Qu'est-ce qu'une note ? Qu'est-ce qu'une symphonie ? Depuis quand la musique existe-t-elle ? Pourquoi le chef d'orchestre gesticule-t-il ?
Qui peut prétendre avoir une réponse toute faite (et immédiate !) à ces questions (et à bien d'autres sur le même sujet...) ?

 

droledemondequematete

 

Cet ouvrage adressé aux jeunes rassemble seize extraits de correspondance que Gustave Flaubert entretenait avec un ami de l'âge de 9 à 19 ans.

 

inoue

Le Fusil de chasse

Stock, 1982. - (Bibliothèque cosmopolite)

De Yasushi Inoué.

 

Un matin, Alain Finkielkraut intervenait sur France Inter au sujet des livres de sa bibliothèque. Il a également une actualité littéraire puisqu'il vient de faire paraître un livre sur l'amour de la littérature : «un coeur intelligent : lectures» chez Stock/Flammarion. Pourquoi Alain Finkielkraut ? Et quel rapport avec Le livre de Yasushi Inoué ?

 

camus

Le 4 janvier 1960 à quarante-six ans, Albert Camus disparaissait dans un accident de la route : au mois de janvier prochain, il y aura de cela 50 ans. Nous assisterons inévitablement à une floraison (hivernale !) de publications tendant à commémorer cette funeste date. L’offensive éditoriale a d’ailleurs déjà commencé, avec la parution, le 7 octobre dernier des « derniers jours de la vie d’Albert Camus » (José Lenzini, Ed. Actes Sud).

 

Logo du cantal