Accéder au contenu Accéder à la recherche Aller au menu

Littérature

Littérature

Philippe Jaccottet« Œuvres »
Philippe Jaccottet
(Ed. Gallimard, bibliothèque de la Pléiade, janvier 2014)

 

Le landernau littéraire, prompt parfois à s’enticher d’un non-évènement à condition qu’il soit médiatique, saluait récemment l’entrée « de son vivant » d’un académicien charmant et charmeur dans la prestigieuse « bibliothèque de la Pléiade » des éditions Gallimard.

lesreputationsgabrielvasquezAprès l’attaque meurtrière à Charlie Hebdo, nous nous interrogeons sur le respect des libertés, en particulier de la liberté d’opinion et  d’expression, sur le respect des barrières entre vie privée et vie publique, sur le pouvoir des médias et sur les droits et devoirs des caricaturistes, des journalistes, politiques et de chacun d’entre nous.

 

« Les réputations » roman de Juan Gabriel Vasquez, paru en août 2014, peut nous éclairer.

brinkandreL’écrivain sud-africain André Brink vient de mourir le 6 février 2015, à l’âge de 79 ans. Défenseur des droits de l’homme, il laisse une œuvre abondante et engagée. Il a reçu de nombreux prix, dont le Prix  Médicis étranger en 1980 pour "Une saison blanche et sèche".

 

Si vous souhaitez le lire ou relire, vous pouvez consulter le catalogue, réserver et emprunter les titres que vous aurez choisis dans toutes les Bibliothèques et les Relais Lecture du Réseau Départemental de Lecture Publique du Cantal.

 

Antonio Moresco 3La petite lumière / Antonio Moresco

(Ed. Verdier, 2014)

 

Les éditions Verdier, dans leur belle collection « terra d’altri », ont récemment proposé un court récit (116 pages) d’Antonio Moresco : « La petite lumière ». Ce livre est une première édition en français (traduit de l’italien par Laurent Lombard) d’un texte de cet écrivain. Né en 1947 (et non 1945, comme annoncé fautivement sur la quatrième de couverture) à Mantoue, l’homme est pourtant l’auteur d’une trentaine d’ouvrages (romans, textes pour le théâtre, récits ou critiques). C’est donc l’occasion, pour le lecteur qui ne lit pas l’italien, de pénétrer enfin dans l’univers de ce romancier réputé et respecté chez nos voisins transalpins.

 

unvergeraupakistanUn verger au Pakistan / Peter Hobbs.

Traduit de l’anglais par Julie Sibony –Ed. Christian Bourgois, 2013. -1 vol. (137 p.). – (Littérature étrangère)

 

Un merveilleux roman tout à la fois sombre et lumineux, il nous émeut au plus profond de nous. L’histoire qu’il nous raconte est celle de la cruauté des hommes contre laquelle les gens simples comme notre héros, un jeune adolescent, ne peuvent, hélas, pas grand-chose. Et pourtant la force de ce livre vient de sa lumière. Le verger, où le jeune homme malheureux aime se retrouver, est le véritable héros de ce court roman. Le verger c’est le temps de l’enfance, le temps du bonheur et de l’innocence. Le verger c’est le ventre de la mère et sa chaleur.

hommechienL’homme qui aimait les chiens / Leonardo Padura

  

« L’homme qui aimait les chiens » restera longtemps dans ma mémoire. Je l’ai refermé avec un pincement au cœur car il n’a pas été qu’un plaisir de lecture, mais aussi une secousse, une décharge, un moment privilégié à vivre avec ses 670 pages qui ont retenu toute mon attention.

Logo du cantal