Accéder au contenu Accéder à la recherche Aller au menu

chronique ete Marceline Loridan IvensMarceline Loridan-Ivens vient de nous quitter à 90 ans. 


Elle a survécu à l’enfer des camps de concentration nazis où elle est devenue l’amie éternelle de Simone Veil.

 Françoise Nyssen, Ministre de la Culture, a salué sa mémoire en disant « qu’elle avait su vivre ». 

Charlotte Delbo, écrivaine revenue elle aussi des camps, a écrit un poème « Prière aux vivants pour leur pardonner d’être vivants » qui peut convenir à la vie de Marceline Loridan-Ivens :

« Je vous en supplie
Faites quelque chose
Apprenez un pas
Une danse…

Apprenez à marcher et à rire
Parce que ce serait trop bête
A la fin
Que tant soient morts
Et que vous viviez
Sans rien faire de votre vie. »

Marceline Loridan-Ivens a écrit en collaboration avec Julie Perrignon un texte émouvant sur son père qui n’est pas revenu d’Auschwitz. « Et tu n’es pas revenu » a été publié aux éditions Grasset en 2015 et a obtenu le grand prix des lectrices Elle-Document en 2016.

François Busnel l’a reçue à la Grande librairie le 5 février 2015 pour un face à face où son témoignage sur les camps est très précieux. À revoir sur france.tv

 

OPAC Recherche Simple

 

FA

Logo du cantal