Accéder au contenu Accéder à la recherche Aller au menu

Index de l'article

6. Le vendredi 30 mars (ateliers scolaires) :

Séance autour de l'objet qui a une histoire.

J'avais demandé à chaque enfant de ramener un objet qui a une histoire, l'objet qu'ils veulent pourvu qu'il ne soit pas tout neuf.

Avec le premier groupe, c'était un peu flou. Je leur ai demandé d'écrire sur des petits papiers des mots (un par papier, une idée par papier) qui racontent leur objet. Ce n'était pas assez précis comme cadre. Le jeu consistait ensuite à disposer son objet sur un petit autel improvisé et chacun passait l'un après l'autre, étalait ses papiers retournés devant tout le monde, par terre. Ensuite, les enfants piochaient à tour de rôle et essayait de poser une question ou essayait de raconter ce que semblait lui dire le mot en rapport avec l'objet. Beaucoup de mal à formuler des questions. Certains disaient systématiquement "Pourquoi tu as écrit ça?" c'était leur question. L'interrogé répondait.

Le fait d'être passé par l'écriture n'apportait pas grand chose je crois.

Avec le second groupe, j'ai procédé autrement.

J'avais apporté des petits objets au cas où des enfants oublieraient le leur, ce qui n'a pas manqué (un par groupe) et je me suis servie d'un de ces objets pour me confronter moi-même à cet exercice et leur donner mon expérience/exemple pour image. Je les ai également orienté sur les 5 sens. A 7ans, ils sont encore très peu dans la précision, la recherche précise d'un mot, exceptés 1 ou 2 enfants qui ont l'air d'aimer le langage.

On a fini la séance en parlant de saucisson d'âne car Talia avait apporté un petit doudou âne/porte-clef (bourriquet), que c'était super bon, que son tonton en avait déjà fait mais pas tout seul parce que c'est long, etc.

Logo du cantal

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.