Accéder au contenu Accéder à la recherche Aller au menu

Préparatif moulage lion fatimideTaillé dans un cristal de roche, le petit lion daté du 10e ou 11e siècle est classé au titre des monuments historiques. Rapporté par Guillaume II de Murat lors la troisième croisade, cette œuvre fatimide a rassemblé toute l’attention d’Elise Morero, archéologue de l’université d’Oxford, de la directrice du Musée de Haute-Auvergne et des conservatrices des antiquités et objets d’arts du Cantal (CAOA).

Élise Morero, chercheuse au Khalili Research Centre de l’Université d’Oxford étudie la production d’objets en cristal de roche du califat fatimide. Seuls 500 objets de ce type et de cette époque sont parvenus jusqu’à nous. Le projet pluridisciplinaire tente de définir et identifier les différents ateliers d’artistes du sud de la méditerranée à l’origine de ce corpus. Les traces laissées par les outils de taille, de polissage et autres outils de façonnage sont étudiés grâce à une observation microscopique poussée et à la réalisation de moulages des zones sculptées. L’école centrale de Lyon est associée à ce projet et plus spécialement les chercheurs en archéo-tribologie.

Photographié au microscope, moulé, le lion fatimide, provenant de église de Bredons, conservé au Musée de Haute-Auvergne, participe ainsi à la redécouverte et à la compréhension des techniques lapidaires du Moyen-Age en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

 

lion-de-cote
lion-face
lion-second-cote
lion-dos
microscope-usb-lion-CAOA
microscope-lion-fatimide
moulage
moulage-des-parties-creuses

 

En savoir plus :

 

A lire également sur culture.cantal :  

Logo du cantal

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.