Accéder au contenu Accéder à la recherche Aller au menu

velosoCaetano Veloso - Cê (ao vivo)

 

Si vous n’avez jamais découvert Caetano Veloso que par les B.O. des films «Frida» «Parle avec elle», ou par les compilations brésiliennes de sambas ou bossas, voici encore une bonne occasion de faire plus ample connaissance : «Cê ao vivo», la version live de son dernier album. Né en 1942, Caetano n'est pas un nouveau venu : c'est une star mondialement connue, adulée dans son pays.

 

S’il commence sa carrière avec la bossa nova, c’est en découvrant les Beatles qu’il trouve sa voie, contribuant avec d’autres (Gilberto Gil, Tom Zé, Jorge Ben...) à la création du tropicalisme. Ce mouvement à la fois artistique et politique introduit dans la musique brésilienne l’énergie de la pop et du rock, s’intéresse à l’avant-garde et au psychédélisme, mêlant anglais et portugais, avec pour résultat un son nouveau et des paroles plus engagées.

 

De retour au Brésil après la dictature, il redécouvre dans la musique de son pays la mémoire afro-brésilienne et la culture du Nordeste (il est lui-même originaire de la région de Bahia) intégrant dans sa musique des styles populaires et des rythmes tombés en désuétude, bien avant que c’en soit la mode.

 

En 1994, il surprend avec Fina Estampa, un album en espagnol de reprises de succès sud-américains du début du siècle.
Avec «Cê» enregistré en 2006, il renoue avec la veine rock du magnifique «O Estrangeiro» de 1989.

 

Mais comme tous les grands bonshommes, c’est sa liberté chaque fois plus grande qui est passionnante, cette capacité à s’entourer de jeunes musiciens pour explorer tous les chemins de la musique, par amour, par curiosité, tout en restant tel qu’en lui-même, à l’opposé de tout opportunisme.

 

Le voici ao vivo - en public - Quelle pêche ! Totalement rock, 100% brésilien, 100% Caetano : une énergie de jeune homme et un savoir faire de vieux briscard. On retrouve ces harmonies musicales qui lui sont si particulières, ces inflexions, ce vibrato, ce timbre si chaleureux, libre comme l’air tropical qui vaporise ou se condense en un clin d’oeil.

 

Marie-Eve Herpin

 

Logo du cantal

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.