Accéder au contenu Accéder à la recherche Aller au menu

paul dans

Paul dans sa vie
Les Films d’ici, 2004
de Rémi Mauger

 

Paul Bedel est paysan dans le département de la Manche. Célibataire, il vit avec ses deux soeurs célibataires elles aussi. De son pré, il voit la mer et l’usine de retraitement des déchets nucléaires de La Hague, qu’il ne s’est jamais décidé à visiter.

 

Paul a soixante quinze ans. Cette année, c’est décidé, ses soeurs et lui cessent leurs activités agricoles : à la fin de l’été, la dernière vache doit être partie... "T’es comme tout le monde, dit-il au réalisateur au début du film, tu dois nous trouver folkloriques. Mais moi, je ne suis pas dans le folklore, je suis dans ma vie".

 

Cette vie au plus près de la nature, nous la suivons au quotidien tout au long de cette dernière année : une vie de simplicité, de calme, de sérénité, de refus d’une modernité qui peut être inutile et potentiellement dangereuse financièrement. S’il a acheté le tracteur (il est bien vieux aujourd’hui !) puis la botteleuse (modèle 1956) en 1962, c’est seulement pour « économiser la peine ».

 

Il a toujours les mêmes terres que ses pères (pas plus), le même nombre de bêtes et produit au plus près de la nature, par respect pour elle et parce qu’il ne peut en être autrement à ses yeux.

 

N’ayons pas peur des mots, Paul est un sage. Il vit sans aucun regret mais s’interroge quand même sur ce que sera sa vie sans les travaux agricoles. Qu’il est donc difficile de voir partir la dernière vache !

 

Ce film est un témoignage fort et chaleureux sur un mode de vie qui disparaît, sur un homme attachant, réalisé avec respect, sans misérabilisme ni voyeurisme. Insensiblement et sans idéologie, il amène doucement le spectateur à s’interroger sur sa propre vie.

 

Nina Llavori

 

Logo du cantal

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.