Accéder au contenu Accéder à la recherche Aller au menu

illustration sara ovide 

Sara était notre invitée d'honneur au salon départemental du livre de jeunesse, qui s'est déroulé à Saint-Flour les 16, 17 et 18 mai 2008. Occasion donc pour un regard sur l'un de ses récents ouvrages, qu'elle illustre comme toujours de fascinants collages/tableaux : « les Métamorphoses » d'Ovide.

 

 Comment ne pas effrayer le lecteur avec ce texte classique qui, dans sa version intégrale, comporte environ 250 fables courant sur 12.000 vers en quinze livres ? Connu dès l'an 8 après J.C., le texte s'enrichira d'ailleurs sans cesse, jusqu'à la mort de son auteur en 17 après J.C.

  

Sara a choisi la lumineuse traduction de Georges Lafaye pour illustrer quatre (quatre seulement...) de ces Métamorphoses : Daphné, Callisto, Io et Actéon. Le texte de chaque fable est reproduit intégralement, immédiatement suivi, (après 3 opportuns points de suspension) de 8 à 10 doubles pages d'illustrations. Des points de suspension opportuns, car les collages apparaissent comme des prolongements naturels des textes, qu'ils contribuent à incarner, à désacraliser, à rapprocher. Ils ne sont pas vraiment illustration, ni même appropriation ou interprétation du texte, mais en investissent les replis, en emplissent les vides ou les creux, en constituent l'évident complément. Bien éloignées de l'anecdotique, les illustrations de Sara établissent un dialogue, une conversation, un jeu parfois avec l'auteur de l'œuvre écrite. Le lecteur assiste à une confrontation entre deux créateurs, une main tendue, un appel au-dessus des siècles qui ont passé. C'est une réponse, un écho, la résonance aujourd'hui d'une voix qui a parlé il y a 2000 ans. Et par la grâce de ces œuvres plastiques, le texte revit (mais était-il mort ?) ou plutôt naît sous nos yeux une seconde fois.

  

L'édition de qualité nous offre régulièrement, depuis quelques années, de ces livres qui font redécouvrir un texte classique à travers les illustrations d'un plasticien d'aujourd'hui. On se souvient bien sûr de la fructueuse collaboration entre Futuropolis-Gallimard et Jacques Tardi autour des 3 chefs d'œuvre de Louis-Ferdinand Céline (Le voyage au bout de la nuit, Mort à crédit et Casse-pipe). Mais les exemples sont nombreux de ces ouvrages, livres pour enfants et adultes (la différence a-t-elle d'ailleurs un sens ?), qui allient avec bonheur deux talents. De manière parfaitement subjective – mais assumée – je vous conseille de parcourir le Pinocchio (Carlo Collodi), le Candide (Voltaire) ou l'Odyssée (Homère), tous trois illustrés par les dessins inspirés de Jean-Marc Rochette, ou de remonter avec Conrad jusqu' « Au cœur des ténèbres » mis en images par Jean-Philippe Stassen.

  

Enfin, pour tout savoir sur l'univers de Sara 

 Ovide – « Les Métamorphoses » traduction de Georges Lafaye, illustrations de Sara, Ed. Circonflexe, 2007.

 

Denis LLAVORI

 

Logo du cantal

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.