Accéder au contenu Accéder à la recherche Aller au menu

ouverture_festival

 

 

 Ouverture du festival départemental 2010 de lectures musicales


L’atrium du Conseil général était, vendredi 12 février dernier en fin d’après-midi, le théâtre d’une manifestation inaccoutumée dans ces lieux : la Médiathèque départementale avait décidé d’y lancer l’édition 2010 de son festival de lectures musicales «Par monts et par mots». La littérature nordique trouvait ici son écrin provisoire, portée par les voix et les sons des 3 binômes comédien/musicien.
Le public (une quarantaine de personnes), qui avait courageusement bravé des éléments climatiques hostiles pour ce rendez-vous, a tour à tour traversé 3 ambiances très dissemblables. Chantal Malebert, efficacement soutenue par Antoine Mirété à la clarinette, nous a transportés dans l’univers baroque, bancal et plein d’humour de Arto Paasilinna. Philippe Malassagne, assisté de son musicien et bruiteur Richard Héry, a choisi de nous plonger dans l’ambiance à la fois ordinaire et fantastique du texte de Jon Fosse, évoquant une étrange irruption du surnaturel dans le naturel. Michel Genniaux, partageant la scène avec son complice Vincent Dubus, nous a drapés, engoncés, englués parfois, dans le climat de terreur et de stupeur muettes du rude texte de Herbjorg Wassmo.
En une grosse heure de temps le public a été pris, et chacun souhaitait connaître la suite de l’histoire : continuer ainsi à rire, frémir, craindre, rêver, se laisser bercer ou emporter....ou oublier peut-être. Oublier, le temps d’une pause-lecture musicale, le froid et la grisaille, les soucis et tracas quotidiens.

La suite se joue dans les 17 communes du département qui ont choisi de prolonger l’aventure de ce festival. C’est maintenant certain : on peut lire aussi avec les oreilles.


Denis LLAVORI

 

 

 

Logo du cantal

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.