Accéder au contenu Accéder à la recherche Aller au menu

affiche salon2

 

De Roumanie, invitée d'honneur au Salon du Livre 2013 de Paris, arrivent 27 auteurs, romanciers, poètes, dramaturges ou auteurs de BD... Certains ont publié quelques livres en France, d'autres seront publiés pour la première fois en 2013, d'autres ne sont pas encore traduits.

Du 22 au 25 mars, ils vont rencontrer les visiteurs et leur faire découvrir une littérature plutôt méconnue en France.

Cette manifestation a lieu en partenariat avec le Centre national du livre, l'Institut Français et l'Institut Culturel Roumain.

 

 

Pour en savoir plus : salon du livre de Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

palais

Art digital sur la casa popolurui, le Palais du Parlement roumain (Bucarest)  ©Cristian Nistor

 

 

Les romans roumains sont empreints d'une atmosphère particulière et captivante. On y rencontre la réalité de ce pays tourmenté, la fougue, la vitalité et l'énergie débordante des Roumains dans leur quotidien, leur refus de baisser les bras et leur joie, que les romanciers nous dévoilent de façon percutante.

Lire un roman roumain est un plaisir mais n'est-ce pas aussi une belle manière de connaître un peu plus ces hommes, ceux de Roumanie et ceux qui vivent plus près de chez nous, d'appréhender leur douloureuse histoire et leur identité ?

Voici donc une invitation à un petit tour par la Roumanie littéraire avec une sélection d'ouvrages que vous pouvez emprunter dans les bibliothèques du réseau départemental.

Ce sont des écrits de cinq des auteurs invités, dont Norman Manea, prix Médicis étranger en 2006, que rejoignent de grands noms comme Ionesco...et pourquoi pas  Herta Müller, Prix Nobel de littérature en 2009, de langue allemande mais originaire de Roumanie, et quelques autres..., des dissidents qui ont dû fuir la Roumanie en raison du régime  totalitaire en place.

 

 

La sélection : Littérature roumaine

OPAC Sélection de notices

 

paradis

 

Parmi ces livres, j'ai beaucoup aimé "Le Paradis des poules" de Dan Lungu. Le lieu : une rue d'une ville roumaine, l'action : la vie de tous les jours de ses habitants, débrouillards et truculents. Les situations sont cocasses mais ne nous y trompons pas, elles nous en disent long sur un passé et un présent difficiles, sur le courage et la résistance des Roumains. Le style est pétillant, c'est original, rocambolesque et plein d'humour. Bonne lecture.

 

 

 

 

 

vig2

Rappelons que la Roumanie était déjà invitée par les "Belles Etrangères" en novembre 2005 et qu'à cette occasion avait parue "12 écrivains roumains", une intéressante anthologie des 12 invités.

Pour mémoire : Belles Etrangères

Ces manifestations soulignent bien la belle entente entre nos deux cultures et nos deux langues romanes.

 

 

 

 

Logo du cantal

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.